Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Notre voyage autour de la terre
  • : 4 continents, 1 voyage, 2 sacs à dos & 360 jours
  • Contact

Archives

Pays Par Pays...

11 février 2009 3 11 /02 /février /2009 19:31

Chiloé, c´est d´abord une ile.
Pendant longtemps et bien qu´elle soit géographiquement très proche du continent, elle est restée éloignée sur le plan culturel, hermétique au changement et ancrée a ses traditions.

Aujourd´hui encore Chiloé est connue pour ses églises, nombreuses et entierement construites en bois, et ses traditions. Et il parait qu´on peut encore croiser des lutins sortis tout droit de la brume... on verra bien.

On arrive par le Sud, après quelques heures de traversée depuis le triste village de Chaiten. A Quellon, notre port d´arrivée, rien de spécial a part que cette ville marque la fin de la Panaméricaine, l´une des routes les plus mythiques de cette planète. A l´autre bout de la panaméricaine, c´est l´Alaska... encore une idée de voyage !

On remonte rapidos a Chonchi ou on trouve un petit hotel un peu pourri mais les pieds sur la plage (on a retrouvé le soleil qui nous manquait en Patagonie alors on en profite). On espère voir depuis notre chambre les lions de mers et surtout les dauphins et baleines qui visitent la baie. Pas de pot, les dauphins sont venus alors que nous étions partis nous balader de l'autre coté de l'ile, voir la cote du pacifique.


Pour se venger et se frotter aux fameuses traditions de Chiloé, on part faire un tour au rodéo le lendemain. Ambiance fête de village, un peu comme une féria, sauf que tout le monde a un chapeau, un poncho et des étriers et que le seul moyen de transport est le cheval. Une nouvelle fois, on est accueilli avec beaucoup de gentillesse et de chaleur (surtout Sabrina d'ailleurs mais ca doit etre l´esprit cow-boy...) et c´est assez marrant a voir.


Comme on devient des inconditionnels des fêtes de village, on enchaine le lendemain avec un déménagement à la méthode ancestrale. Le principe est très simple : on transporte les effets personnels ET la maison par voie maritime, remorquée par des bateaux de pecheurs. Une fois arrivés à destination, la maison est prise en charge par des boeufs qui la tractent sur la plage jusqu'à son nouvel emplacement. Le tout est arrosé du petit vin blanc local et de quelques litres de bieres... Belle tranche de vie !


Tout ce petit séjour avec des paysages superbes ou la mer omnipresente, des maisons de toutes les couleurs. Et sur le plan gastronomique (on va pas se laisser aller), des découvertes etonnantes. avec en particulier les steaks d´huitre (des huitres si grosses qu´il faut les manger avec un couteau et une fourchette).
Humm..une bonne grosse huître bien fraîche - Bon
on vous laisse, on est encore en train de digérer-

bizzzz

Partager cet article
Repost0

commentaires

R
Ralalala !!! On peut dire que vous en voyez des choses !!!! Je suis allé voir une exposition sur l'ile de Pâques :), tres intéréssant , j'ai bien apprécié les statuete représentant les Pascuan en lézard :) , les moko :D , Je sais pas si vous avez fait attention mais les moais sont tous orientés dos à la mer ! Et dans le sol sont entérrés des ossements d'ancêtre juste derrière eux :) , Gros gros bisous a vous deux !! R$chman .
Répondre
M
Hello les Globe trotters!Olalala toujours impressionnant!Vos photos sont toujours aussi belles et vous de plus en plus bronzés! profitez en bien..Juju va bientot venir mettre le souk en Amerique du Sud! ;) Gros bisous!!
Répondre
D
étonnant ces boeufs qui transportent la maison, pas banale cette expérience!!!! au fait avez vous trouvé des perles ? j'imagine le pendentif pour la st valentin de nana, jéjé, si tu vois ce que je veux dire ? bisous bisous !
Répondre
T
incroyable ce qu'on apprend en suivant vos petits pas ! une huitre géante comestible !!! ben ça alors ! pas de pustules ni d'effets secondaires, ça m'intrigue beaucoup tout ça !!! gros bisou de la (future) famille guérin...
Répondre
F
vous avez de la chance d'avoir retrouver le soleil parce que nous sommes une nouvelle fois sous la neige.
J'aurai bien aimé vous accompagner pour le steack d'huitre, moi qui adore ça.
Bonne continuation. Bisous.
Répondre